• parution du jour

    Parution du jour

    Si comme moi vous avez du mal à vous y retrouver parmi toutes ces maisons d'éditions et que vous ne vous souvenez pas des dates de parution voici mon nouveau rendez-vous dans lequel je vous parle des parution du jour qui me font envie, si vous avez d'autres titres de livre à me conseiller, n'hésitez pas ça me fera plaisir :)

     

    A l’instant où s’achève sa vie professionnelle, le brillant Victor van de Walle, sémiologue et professeur de lettres en classe préparatoire, voit s’évanouir le cercle enchanté où se déployait son talent d’envouteur. En proie à un état second, il quitte Paris pour s’établir dans la ville de son enfance, Arras. Seul l’accompagne sa cargaison de livres. Dans le lieu insolite où il les dépose, il fait une rencontre qui l’intrigue.

    Qu’est-ce qui a poussé Marie Scott Préaulx, à la suite de sa prestigieuse carrière interrompue, à monter une étrange boutique de lingerie féminine sous les arcades de la fameuse place d’Arras ? Et pour quelle raison, comme elle l’avoue avec un certain effroi, n’a-t-elle jamais lu ?

    Et si somme toute Victor van de Walle n’était venu là que pour combler ce vide à sa manière ?

     

    Vladimir, dit Vlad, est handicapé de naissance et nouvel élève dans le collège Georges Brassens. Il est également passionné de cinéma et possède une personnalité attachante. Lou est séduite et Vlad tombe amoureux de la jeune fille, mais celle-ci sort déjà avec Morgan.

     

    Nous sommes devenus des monstres.

    On pourrait s’en affliger.

    Mieux vaut en rire.

     

    DIX

    L'âge que j'avais quand mon cerveau s'est détraqué.

    HUIT

    Années de validité de mon passeport.

    SIX

    Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l'Arctique.

    QUATRE

    L'âge auquel j'ai rencontré ma meilleure amie.

    Je ne fois plus jamais l'appeler, ni lui envoyer de SMS.

    DEUX

    Deux cailloux noirs. L'un m'appartient, l'autre est à Drake.

    Je le rejoindrai, où qu'il soit.

    UN

    Un souvenir. C'est tout ce qu'il me reste.

     

    Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d'union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les a accueillis quelques mois plus tôt par un soir d'orage et détresse. maintenant qu'Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construite jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

    Depuis "Juste avant le bonheur", son premier succès, Agnès Ledig sait trouver les mots justes pour exprimer les émotions qui bouleversent secrètement nos vies. Son nouveau roman vibre d'énergie et de sensibilité, à limage de ses personnages, héros du quotidien qui ne demandent qu'à être heureux.

     

    Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

     

    Sous la plume inimitable de Barbara Constantine, seize portraits tendres et bienveillants de personnes âgées qui racontent leur vie d’avant.

    « Il y a des jeunes et des moins jeunes aussi, certainement, qui vont être étonnés, en lisant ces pages. C’est pourtant vrai. Papy ou Mamie n’ont pas toujours eu des cheveux blancs et des sourcils en broussaille, n’ont pas toujours eu besoin de déambulateurs ou de dentiers. Il fut un temps où ils ont couru, ri, joué, raconté des blagues, fait des galipettes, eu des peines de cœur, des frustrations, des peurs, de l’acné…

    À la différence d’avec vous, leur jeunesse n’a pas duré très longtemps. Certains ont commencé à travailler à 11 ans. Ouais, dur… Et puis, leurs jeux n’ont pas été les mêmes que les vôtres. Petits ou même ados, ils n’ont pas reçu de tablettes numériques à Noël ! Les ordinateurs n’avaient pas encore été inventés, les consoles de jeux, non plus. Incroyable ! Il n’y avait pas de télé, pas de téléphone (ni fixe ni portable), pas l’eau courante ni l’électricité partout, les toilettes, c’était dans une cabane au fond du jardin, et pour aller à l’école, ils devaient marcher des kilomètres à pied, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige !

    Difficile d’imaginer la vie qu’ils ont menée. En lisant, vous en aurez une petite idée. Les textes sont courts, les photos sont trippantes, qu’est-ce que vous risquez ? D’avoir envie d’aller les voir ? D’aller leur taper la bise ? Ce serait nickel. Ils ont tellement besoin d’amour… »

    Ce livre est né de la rencontre de Barbara Constantine avec les personnes âgées de l’EHPAD voisin de chez elle. Elle a voulu raconter chacune d’entre elles. Les textes sont illustrés par des portraits, œuvre de Cécyl Gillet.

     

    « Le Club des vieux garçons de Louis-Henri de La Rochefoucauldparution du jour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :