• parution du jour

    Parution du jour

    Si comme moi vous avez du mal à vous y retrouver parmi toutes ces maisons d'éditions et que vous ne vous souvenez pas des dates de parution voici mon nouveau rendez-vous dans lequel je vous parle des parution du jour qui me font envie, si vous avez d'autres titres de livre à me conseiller, n'hésitez pas ça me fera plaisir :)

    Couverture de Six femmes

    Elles sont six femmes, se sont connues à l’université et se réunissent une fois par an pour un dîner, plus par habitude que par réelle amitié. En effet, après vingt-cinq ans, leurs parcours les ont séparées et il leur reste finalement aujourd’hui moins de complicité à partager que de choses à se reprocher. Toutes ont connu des drames. Certaines d’entre elles en ont trahi d’autres, les rancœurs et regrets se sont accumulés, et les secrets aussi.

     

    Cette année, les six ont organisé un pique-nique au bord du Serpentine, le lac de Hyde Park. Après plusieurs verres de vin, la tension monte peu à peu et les langues se délient, libérant leur poison, sans se douter qu’un terrible événement va soudain faire tourner la soirée au cauchemar. La vie des anciennes amies ne sera plus jamais la même…

    Couverture de Jour quatre

    Piscine, soirées spectacles, bar à cocktails, salle de fitness, casino...

    Le Rêveur Magnifique portait bien son nom, et promettait à ses passagers une croisière paradisiaque. Mais au quatrième jour de la traversée, un incendie se déclare en salle des machines. Dès lors, les catastrophes s’enchaînent : panne des communications, meurtre, épidémie, jusqu’à l’apparition de mystérieux fantômes dans les couloirs inférieurs... Tandis que le rêve vire définitivement au cauchemar, un prêcheur halluciné commence à galvaniser les foules. La bouée de sauvetage tant attendue, ou le chemin le plus sûr vers le chaos ?

    Couverture de Je m'appelle Radar

    Un roman-kaléidoscope, ou de multiples histoires s'imbriquent les unes dans les autres, en Arctique et en Afrique, en Serbie et au Cambodge, au XIXe ou au XXIe siècle. On y trouve des marionnettes presque vivantes, d'inquiétantes expériences en robotique, la poignante beauté de la poésie mathématique, la guerre et l'amour... On y voit des photos, des dessins, des articles. On y communique en plusieurs langues, y compris celles des signes, des percussions et du morse.

    Au coeur du kaléidoscope : Radar. Il est noir, ses deux parents sont blancs, et à sa naissance une fulgurante panne d'électricité a plongé tout le New Jersey dans l'obscurité. Des anomalies qui déforment le tissu du réel et bouleversent la continuité temporelle. Telles deux fées elles transforment Radar en un être à nul autre pareil : sorte de récepteur émetteur involontaire, il capte, renvoie et provoque, par-delà le temps et l'espace, les mouvements de personnages qui n'auraient jamais dû se croiser.

    Épileptique, timide et sensible, Radar est pris dans ces affolements d'ondes aux conséquences absurdes. Jusqu'à ce qu'il rejoigne Kirkenesferda, un groupe d'artistes scientifiques. Ils organisent des spectacles de marionnettes dans les lieux en guerre de la planète. Ils sont fous d'amour pour la robotique, détournent en poésie les ondes radioélectriques, utilisent les phénomènes d'intrication de la physique quantique pour faire danser des oiseaux mécaniques presque vivants. Leurs spectacles lyriques et désespérés relient Sarajevo assiégée en 1992 à la Norvège sous l'Occupation nazie, le Cambodge de Pol Pot au Congo de 2010.

    Couverture de Le voleur de coeur

    Symphonie est un monde musical. Brutal. Impitoyable. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de son propriétaire, on la nomme mélo-âme. Grâce à eux, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci, cuivres contre percussions, bois contre cordes... Les instruments de musique hurlent, et des vies s'évaporent.

    Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d'une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilités ni impératifs quelconques... Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n'a pas de mélo-âme, aucun pouvoir. Aussi, lorsqu'il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu'il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé. Mais son handicap est peut-être la conséquence d'un secret plus lourd encore... un secret qui expliquerait pourquoi deux cœurs battent dans sa poitrine.

     

    « La citation du jourLa citation du jour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :