• In My Mailbox

    In My Mailbox

    In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés.

    Il a été repris par Lilie en France. Puis par Lire ou mourir, où sont maintenant regroupés tous les participants.

     

     

    Cette semaine j'ai reçu

     

    * Gros arrivage cette semaine grâce à une foire aux livres et à l'opération polar en liberté ;)

     

    In My Mailbox

     

    «La bombe a convenablement fonctionné; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait.

    Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre das le métro.

    Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes.»

    Jean Garnier n'a plus rien à perdre dans la vie: sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Face à ce jeune paumé, Camille Verhoeven doit agir avec plus de finesse que jamais; Jean est-il une vraie menace pour le pays entier, ou juste un loser atteint de la folie des grandeurs?

    In My Mailbox

    Parce que Richard Dane a dû se défendre, il a fait un énorme trou dans la tête d'un homme qui se trouvait dans son salon. Le cambrioleur lui a tiré dessus sans une hésitation. Richard a pour lui la légitime défense, la pénombre de la nuit et la protection de son fils qui dormait dans une pièce mitoyenne. Les flics comprennent très bien. Ce que ne sait pas encore Richard c'est que s'ils sont à ce point " sympas ", ce n'est pas simplement pour soigner leur image auprès du contribuable. Derrière le fait divers se cache une tout autre histoire totalement invraisemblable. Qui était ce type venu de nulle part ? Que cache la mansuétude des enquêteurs et pourquoi le FBI s'en mêle-t-il ? Richard, bouleversé par sa propre vulnérabilité, sidéré par ses instincts révélés, va devenir à son tour une cible, car s'il a défendu son enfant, le cambrioleur aussi était le fils de quelqu'un... 

    In My Mailbox

    Alice Fancourt est mariée au riche et séduisant David dont la première épouse est morte après avoir été sauvagement agressée. Il a un fils de 6 ans, Felix. Ils habitent tous dans la grande demeure de la mère de David, Vivienne, une femme riche et autoritaire qui décide de tout, et mène son petit monde à la baguette. Alice accouche de son premier bébé, une petite fille, Fanny. Quinze jours après sa naissance, elle se rend au centre de fitness où l’a inscrite sa belle-mère. Elle se force à laisser son bébé sous la garde de son mari. À son retour quelques heures plus tard, Alice découvre, effondrée, un autre nouveau-né à la place de sa fille. Elle appelle la police. Tout le monde la prend pour une hystérique. Serait-ce une grave crise de dépression post-natale ? Un jeune détective de police est le seul qui semble croire Alice. Il reprend l’enquête sur la mort de la première épouse de David. Certes, on a trouvé un coupable qui a avoué et qui a été condamné, mais tout cela semble bizarre. David se transforme sous les yeux d’Alice. Il la harcèle psychologiquement, l’humilie, l’oblige à se baigner nue, à se couper les cheveux, à manger par terre comme un chien… Elle ne veut toujours pas croire que le bébé est le sien, alors que lui prétend que le bébé qu’il surnomme « Frimousse » est bien sa fille. Puis Alice disparaît avec le bébé. Simon, le détective, est désormais persuadé que David a tué sa première épouse qui voulait l’empêcher de voir leur fils. Aurait-il aussi tué Alice ? Ou bien Alice a-t-elle tout inventé ? Dans quel but ?

    In My Mailbox

    Jadis jeune et brillant industriel, Richard Hermantier est désormais un homme dépendant depuis qu’il a perdu accidentellement la vue. Il doit apprendre à faire confiance à son entourage – sa femme, son frère, son meilleur ami. Pourtant il a sans cesse l’impression que tous lui mentent et le manipulent. Une inquiétude sourde ne le quitte plus… Est-il le jouet de ses proches ou celui de son imagination ?

    In My Mailbox

     

    Une malédiction pèse sur les Baskerville, qui habitent le vieux manoir de leurs ancêtres, perdu au milieu d'une lande sauvage quand un chien-démon, une bête immonde, gigantesque, surgit, c'est la mort.
    Le décès subit et tragique de Sir Charles Baskerville et les hurlements lugubres que l'on entend parfois venant du marais, le grand bourbier de Grimpen, accréditent d'une façon saisissante la sinistre légende.
    Dès son arrivée à Londres, venant du Canada, Sir Henry Baskerville, seul héritier de Sir Charles, reçoit une lettre anonyme : « Si vous tenez à votre vie et à votre raison, éloignez-vous de la lande. » Malgré ces menaces, Sir Henry décide de se rendre à Baskerville Hall. Consulté, Sherlock Holmes charge son fidèle Watson de l'accompagner.

    In My Mailbox

    Arsène Lupin est arrêté : l'aventure est-elle donc finie pour lui ? Erreur ! Elle ne fait que commencer. C'est quand il est sous les verrous que la police devrait se méfier. Lupin change de domicile, de costume, de tête et d'écriture, connaît tous les passages secrets et prend rendez-vous avec ses victimes avant de les cambrioler ! C'est le plus gentleman de tous les cambrioleurs. C'est en 1907 que Maurice Leblanc crée le personnage d'Arsène Lupin, dont les premières aventures paraissent sous forme de nouvelles dans Je sais tout, une revue célèbre de l'époque.

    In My Mailbox

    Beaucoup auraient remué ciel et terre pour se l'approprier, ce faucon. Certains y avaient déjà laissé leur peau. Le détective Miles Archer lui-même y était resté. Mais son associé, Sam Spade, rusé, tenace, entreprenant jusqu'au cynisme, les manoeuvre comme des enfants. Il esquive même de justesse les pièges que lui tend Brigid O'Saughnessy, la fausse ingénue, et touche au but. Mais saura-t-il tirer profit de cette victoire ?

    In My Mailbox

    Julie-Berthe a sept ans et elle zozote. Son père, c'est l'inspecteur Clovis Chapeau, sa mère, la belle Juliette. Ils habitent la cité achélème, tout comme Hippo le schizo, Eugène le veuf et son fils Ed, la vieille concierge Mlle Achère, la Karapian, une hystérique chanteuse d'opéra, et Betty Spring, à la plastique troublante.

    Dans cet univers de béton où les rapports humains sont aussi réduits que la végétation, Chapeau invente un héros pour meubler l'imagination débridée de sa fille : Billy-ze-Kick. Mais lorsqu'une femme est assassinée et que le crime est signé Billy, Chapeau comprend trop tard que la fiction est devenue réalité.

    « parution du jourC'est lundi que lisez-vous? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Mars 2016 à 14:54
    La dévoreuse de cook

    Beaucoup de choses intéressantes ! J'avais lu Pas de berceuse pour Fanny, mais je n'avais pas franchement accroché. Hâte de voir ce que tu en penses !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :