• parution du jour

    Parution du jour

    Si comme moi vous avez du mal à vous y retrouver parmi toutes ces maisons d'éditions, voulez faire des découvertes ou que vous ne vous souvenez pas des dates de parution voici mon rendez-vous dans lequel je vous parle des parution du jour qui me font envie, si vous avez d'autres titres de livre à me conseiller, n'hésitez pas ça me fera plaisir :)

     

    Couverture du livre : L’indéniable charme d’un voleur de cœur

    Cael Morgan, avocat et trentenaire accompli, a tout pour être heureux. C’est en tout cas ce dont il est convaincu quand il rentre chez lui après le mariage de son ami d’enfance – un ami pour qui il a toujours éprouvé des sentiments troubles.

    Quelle n’est pas alors sa surprise de trouver un inconnu tranquillement en train de prendre une douche, dans sa salle de bains ! À son grand désespoir, Cael se rend vite compte qu’en réalité, il connaît cet invité surprise à l’allure de punk... et que ce garçon semble bien décidé à s’incruster, quitte à bouleverser son précieux quotidien.

    Et si c’était le destin qui lui avait envoyé ce voyou au regard indolent pour l’aider à comprendre que sa vie idéale ne l’était peut-être pas tant que ça... ?

    Ce roman a été précédemment publié, dans une version non révisée et très différente, sous le titre de : Le Squatteur.

     

    Couverture du livre : I have lost my way

    Freya est une « chanteuse née ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit.

    Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il ?

    Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de « dégager de sa vie, connard ».

    Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner ?

    Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père.

    Finie, leur « fraternité à deux ».

    Un pont, un pas en arrière, une chute : trois destins se percutent.

    Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.

     

    Couverture du livre : J'ai survécu à ma mère

    Aux yeux de tout le monde, la mère de la petite Victoria est dévouée et aimante. Elle affiche l’image lisse et tranquille d’une famille parfaite. Mais une fois la porte de la maison refermée, elle se transforme en un véritable bourreau, un monstre cruel.

     

    Dès l’âge de trois ans, Victoria subit la colère de cette mère terrible : la fillette est battue, humiliée et maltraitée. Son enfer est quotidien, son calvaire inimaginable. La femme qui devrait l’aimer et la protéger la roue de coups, lui fait avaler du détergent ou l’attache nue dans la cave en plein hiver…

     

    Ce véritable martyre va durer dix-huit ans. Dix-huit très longues années. Jusqu’au jour où Victoria aura le courage de dénoncer son bourreau. Avant de se reconstruire tant bien que mal et de commencer à vivre. Enfin.

     

    Couverture du livre : Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

    Zoé, 17 ans, vient de vivre la pire année de sa vie : son père est mort dans un accident de spéléologie et ses voisins, qu'elle aimait énormément, ont été enlevés. Un soir, alors qu'une terrible tempête de neige fait rage, Zoé et son petit frère sont attaqués par un homme dans les bois à côté de chez eux. Ils sont sauvés de justesse par un mystérieux chasseur de primes.

     

    X n'est pas un chasseur de primes ordinaire. Il vient tout droit des enfers. Il est chargé de ramener dans les Terres du bas les âmes des criminels ayant échappé à la justice des hommes. Tandis qu'il s'apprête à ravir l'âme de l'agresseur de Zoé, son regard croise celui de la jeune fille...

     

    Par amour pour Zoé, X enfreint toutes les règles de son monde : il révèle son existence à un mortel et il épargne sa proie. Il sait que la vengeance des Seigneurs du bas promet d'être terrible...

     

    Couverture du livre : La Maison Golden

    Le jour de l’investiture de Barack Obama, un énigmatique millionnaire venu d’un lointain Orient prend ses quartiers dans une communauté préservée au coeur de Greenwich Village avec ses trois fils adultes aussi brillants qu’excentriques. René Unterlinden, jeune réalisateur velléitaire, comprend que ces étranges voisins peuvent devenir une source d’inspiration inespérée. Convoquant la littérature, la pop-culture et le 7e art, Salman Rushdie écrit ici le roman à la fois angoissant et jubilatoire de l’identité, de la vérité, de la terreur et du mensonge dans leurs atours contemporains.

     

    Couverture du livre : Sept larmes au creux de la mer

    La mer cache bien des secrets...

    Kevin Luong a le cœur brisé le jour où, marchant au bord de l'océan, il se souvient de l'ancienne légende que sa mère lui avait racontée. Il laisse alors tomber sept larmes dans l'eau tout en formulant son souhait : "Je veux être heureux et amoureux... Juste un été..."

    C'est ainsi qu'il se retrouve à sauver un mystérieux garçon du Pacifique, un garçon qui plus tard apparaît sur le pas de sa porte en lui déclamant son amour. Ce qu'il ne sait pas, c'est que Morgan est un selkie et qu'il est là pour exaucer son souhait.

    À mesure qu'ils se rapprochent, Morgan est tiraillé entre les dangers du monde humain et son héritage au sein de la communauté selkie vers laquelle il doit revenir à la fin de l'été...

     

    Couverture du livre : Mourir n'est pas de mise

    À bord d'un grand voilier, un homme laisse derrière lui le ciel gris et bas de Belgique, les paparazzis, les salles de concert enfumées. Sur les îles Marquises, il veut devenir un autre et retrouver le paradis perdu de l'enfance. Mais il reste toujours le plus grand : Jacques Brel.

     

    Roman biographique et onirique, Mourir n'est pas de mise redonne vie avec grâce et émotion aux quatre dernières années mythiques de Jacques Brel, entre grandes fêtes, vie solitaire, compositions, échappées sur mer ou dans les airs. Des années de beauté, de gravité, d'une vie réinventée, tel un conte merveilleux et cruel.

     

    Couverture du livre : Wild side

    À seize ans, Matthew n'a connu que le quartier du Queens à New York et une existence solitaire avec sa mère. À la faveur d'un héritage inattendu, une nouvelle vie s'offre à lui : Manhattan et ses avenues chics, la fascinante Veronica, ainsi qu'un voisin musicien qui l'embarque dans ses aventures, un certain Lou Reed... Matthew plonge avec eux dans un tourbillon d'amour, d'art, de liberté - au risque de ses perdre.

     

    Entre L'Attrape-coeurs de J. D. Salinger et Just Kids de Patti Smith, Wild Side nous emporte dans le New York fiévreux des années 70, à travers le regard grave et moqueur d'un héros inoubliable.

     

    Couverture du livre : Les Wyvernes, Tome 1 : Captif et indomptable

    Vous aimez les aventures passionnées, voire carrément brûlantes... ? La collection Sexy Stories vous propose des histoires faites pour être dévorées... d’une seule bouchée ! Prêt pour une pause gourmande ?

     

    Les Wyvernes sont des bikers redoutables. Le casier judiciaire de leur mystérieux chef, Rogue Hellaby, est aussi épais que son poing. Tous ont un passé trouble dans l’armée ou la police et servent désormais les intérêts d’un certain Horatio Trap, le salopard manipulateur qui les a recrutés un par un.

     

    Quand Rogue reçoit l’ordre de kidnapper et garder en otage le fils d’un magnat du trafic de drogue, il ignore qu’il n’a jamais eu affaire à un captif comme Orlando de la Peña. Orlando est un enragé. Pas parce qu’il est retenu prisonnier, mais parce que sa captivité l’empêche de s’envoyer en l’air dans son club SM habituel. Rogue découvre alors que la seule façon de « gérer » son otage consiste à devenir son Dom.

     

    Mais le père d’Orlando tient à récupérer son rejeton... et les Wyvernes vont devoir livrer une bataille qui pourrait bien les mener à leur perte.

     

    Couverture du livre : J'ai un tel désir

    Marie Laurencin et Nicole Groult, une histoire d'amour peu banale. L'une est une peintre connue, ancienne maîtresse d'Apollinaire, l'autre une couturière talentueuse et créative, soeur de Paul Poiret et mariée à André Groult.

    Nous suivons leurs deux destins incandescents dans le Paris de la Belle Epoque, de 1907 au début des années vingt, lorsque naît le première fille de Nicole. "C'est toi le père", dira Nicole à Marie. L'enfant s'appelle Benoîte Groult.

    Marie Laurencin a épousé un baron allemand juste avant la Grande Guerre ce qui lui vaut un exil de plus de cinq ans en Espagne. Elles s'écriront des centaines de lettres.

    Que leur désir réciproque puisse être coupable ne leur vient pas à l'idée, elles existent en marge de l'hypocrisie, naturellement. Elles devancent leur temps, sans autre revendication que leur liberté et leur plaisir

    Entourées d'Apollinaire, Picasso, Braque, Rousseau, Picabia, Roché, elles ne laisseront personne briser leur entente qui durera toute la vie.

     

    Couverture du livre : Dans la lumière

    Édictés par les mystérieux Autres, Règles et Interdits dominent toute vie. Les humains ne connaissent que le jour, condamnés à se barricader dès le crépuscule, car la nuit appartient aux monstres. Lorsque le frère d’Ellara commet un Interdit, il est emporté par les Autres, pour ne jamais revenir. Décidée à le sauver, la jeune chasseresse part à sa recherche. Pour l’aider dans sa quête, elle embauche une Guide, Myrth, à l’allure aussi énigmatique que son passé. Ensemble, les deux femmes entreprennent de traverser le continent, prêtes à affronter ses nombreux dangers ; mais pour cela, il leur faudra apprendre à travailler ensemble.

    « parution du jourparution du jour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :