• parution du jour

    Parution du jour

    Si comme moi vous avez du mal à vous y retrouver parmi toutes ces maisons d'éditions et que vous ne vous souvenez pas des dates de parution voici mon nouveau rendez-vous dans lequel je vous parle des parution du jour si vous avez d'autres titres de livre n'hésitez pas ça me fera plaisir :)

    Voici ma sélection parmi les livres qui sortent aujourd'hui

    Couverture de Elisabeth, princesse à Versailles, tome 1 : le secret de l'automate

    La gouvernante de la princesse Elisabeth a bien du mal à la faire obéir. Avec l’accord du roi de France, qui n’est autre que le grand-père d’Elisabeth, elle va engager une sous-gouvernante, madame de Mackau, qui aura pour mission de la « mâter ». Mais Elisabeth n’est pas décidée à se laisser faire… Heureusement, elle va vite devenir inséparable d’Angélique, la fille de madame de Mackau.

    Ensemble, Elisabeth et Angélique vont être amenées à résoudre une énigme bien mystérieuse… à qui est adressé le billet dissimulé dans le précieux automate d’Elisabeth ? Comment retrouver « La Dame à la Rose », le précieux tableau qui a disparu depuis plus de 30 ans ? Pour les aider, elles pourront compter sur Théo, le jeune page…

    Couverture de The Fire Sermon, tome 1

     

    Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.

    Couverture de L'Imposteur

    En juin 2005, l’histoire d’un paisible nonagénaire barcelonais fait le tour du monde : Enric Marco, le charismatique président de l’Amicale de Mauthausen, qui pendant des décennies a porté la parole des survivants espagnols de l’Holocauste, n’a jamais connu les camps nazis. Et l’Espagne d’affronter sa plus grande imposture, et Javier Cercas sa plus audacieuse création littéraire.

    Cet Imposteur est l’aboutissement du “personnage réel” que Javier Cercas met en scène dans tous ses romans. Éblouissante réflexion sur le héros (le mythe est ici déconstruit à mesure que sont démontés les mécanismes ingénieux de son élaboration), sur l’histoire récente de l’Espagne et son amnésie collective, sur la “mémoire historique” et son business, sur le mensonge (forcément répréhensible, parfois nécessaire, voire salutaire ?), sur la fonction de la littérature et son inhérent narcissisme, la fiction qui sauve et la réalité qui tue.

    À l’instar de Flaubert, Javier Cercas s’évertue à crier “Enric Marco, c’est moi !” mais le tour de force de ce roman sans fiction saturé de fiction est de placer chaque lecteur au pied du mur, enferré dans ses propres contradictions.

     

    Nous sommes tous Enric Marco, oscillant constamment entre vérités et mensonges pour rendre la vie réelle supportable. À un niveau certes moins ambitieux que celui de notre Grand Imposteur, chacun ne s’efforce-t-il pas de créer, tant bien que mal, sa propre légende ?

     

    C’est l’enterrement de son plus vieil ami, le bien fade Charlie Topping, qui semble déclencher la prise de conscience chez Andrew N. Dyer, grand écrivain new-yorkais, auteur d’une œuvre cultissime et toujours d’actualité.

    Soudain saisi par l’imminence fatale de sa propre mort, Andrew décide de réunir ses fils adultes, avec qui le courant est devenu au mieux alternatif : Richard, l’ex-toxico exilé en Californie qui tente de se réparer en s’appliquant à jouer son rôle de père ; Jamie, l’extrémiste du cinéma-vérité aux motivations douteuses. Deux hommes manifestement en fuite – d’eux-mêmes au minimum. Mais surtout il y a le tout jeune Andy, dix-sept ans, le demi-frère. Dyer entend solennellement le “confier’’ aux deux “grands’’ qui le connaissent d’autant plus mal que sa naissance a en son temps brisé le couple parental. D’ailleurs Dyer a une confession à leur faire à tous, le genre qui, bien qu’indispensable pour se mettre en conformité avec la

    vérité, vous fait immanquablement passer pour un fou.

    Et pour couronner le tout, l’histoire est racontée par Philip Topping, fils de l’ami mort, de toute éternité relégué au seuil de la famille Dyer – comme un joueur remplaçant qui observerait la vie depuis le banc de touche ; qui tenterait de glisser ses propres tragédies dans la lumière des premiers rôles.

    Sur cette base somme toute familière, David Gilbert déploie un grand roman familial furieusement new-yorkais, d’une puissance et d’une force d’attraction rares. Il y est bien évidemment question de transmission et d’amitié, du sens de la vie et des tortures de la création, des masques de la vérité et de notre insatiable besoin d’éternité. Entre émerveillement pas dupe et ironie complice, entre acidité et émotion, et au-delà d’une magistrale réflexion sur l’usage de la réalité dans la fiction, l’auteur y interroge l’élasticité des liens, l’endurance des faibles et la ténacité des rêves.

     

    Avec son audace assumée et sa maestria jubilatoire, & Fils a la qualité du classique instantané – et sa lecture fait l’effet de retrouvailles trop longtemps repoussées.

    Couverture de Les gens dans l'enveloppe 

    En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.

    J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.

    Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque, interprété par Alex, Camelia Jordana, Clotilde Hesme et Françoise Fabian. Les gens de l’enveloppe ont prêté leur voix à deux reprises de chansons qui ont marqué leur vie.

    Les gens dans l’enveloppe est ainsi un objet littéraire moderne et singulier. Faisant œuvre de vies ordinaires, il interroge le rapport entre le romancier et ses personnages. Il est surtout l’histoire d’une rencontre, entre eux et moi.

    Couverture de Lies We Tell Ourselves

    Deux jeunes filles vont braver leur entourage respectif pour vivre librement

     

    Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah.

    Rien que des mensonges?

    1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.

     

    C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les cœurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…

    Couverture de Meurtres en majuscules 

    Hercule Poirot a décidé de mettre au repos ses petites cellules grises en surchauffe. Il se réfugie incognito dans une pension londonienne, où il fait la connaissance de l'inspecteur Catchpool. Un soir, trois meurtres sont commis dans trois chambres à trois étages différents au Bloxham, un hôtel luxueux de Londres. On retrouve un bouton de manchette en or, gravé des initiales PIJ, dans la bouche de chacune des victimes. L'énigme est trop tentante ! Poirot n'y résiste pas et offre ses services à l'inspecteur Catchpool. Pour démêler les fils de l'intrigue, il va falloir à Poirot toute son habileté, et à Catchpool beaucoup de patience...

    Couverture de Lontano 

    Éminence grise du pouvoir, Grégoire Morvan a connu ses heures de gloire en Afrique dans les années 80, en arrêtant au Zaïre « l’Homme clou », tueur en série au rituel atroce, inspiré des plus violents fétiches africains.

    Quarante ans plus tard, en France, les cadavres mutilés, criblés de ferraille et de tessons s’accumulent : la marque de « l’Homme clou », totem de la folie meurtrière née au plus profond de l’Afrique.

    Le passé trouble de son père – fantôme menaçant de sales affaires enterrées – rattrape alors Erwan Morvan, le meilleur flic de la crim’.

    Saga familiale, roman psychologique et roman noir, Lontano est une plongée verticale dans les ténèbres de l’âme, roman paroxystique et vertigineux, dérangeant comme ces rites primitifs qui nous fascinent et nous effarent.

    Couverture de Wild girl

    Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d’institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d’accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent… Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu’elle l’espérait ?

    Audren est l’auteure de plus de 30 romans à l’école des loisirs, dont la série « Les Orphelines d’Abbey Road » (4 tomes), la série « Olsen Peterson » (3 tomes) ou Le paradis d’en haut. Elle a déjà vendu plus de 500 000 livres et a reçu de très nombreux prix.

    Couverture de Des mensonges nécessaires

    Elle a 15 ans et la vie devant elle, mais elle est pauvre.

    Ils sont du bon côté de la société, et ils veulent décider pour elle.

     

    1960. Dans les champs de tabac de Caroline du Nord, Jane Forrester et Ivy Hart ne pourraient mener des existences plus différentes. A quinze ans, Ivy travaille dur pour faire vivre sa famille, notamment « bébé William », âgé de deux ans qui souffre d’un retard mental. Au contraire, Jane est confortablement mariée et rien, dans son milieu bien-pensant, n’exige d’elle qu’elle donne de sa personne. Sauf sa conscience et sa sensibilité. Bravant son mari et les conventions sociales, elle s’engage au service des pauvres – au service de la famille d’Ivy Hart. Une proximité qui lui ouvre les yeux sur des secrets insoupçonnables et un scandale humain qui devient sa bataille.

     

    Une histoire inspirée d’événements réels, dans le Sud profond des Etats-Unis, qui plonge le lecteur au cœur d’une tragédie et d’une solidarité incroyablement émouvante et romanesque entre femmes.

    Couverture de Personne ne court plus vite qu'une balle

    Pourquoi Flaco Moreno, chanteur français connu pour ses tubes à consonance hispanique et des prises de position altermondialistes, s’est-il suicidé à La Nouvelle-Orléans, où il était venu enregistrer son nouveau disque ?

    Les parents du défunt, persuadés que leur fils au bonnet péruvien totémique a été assassiné, chargent Victor Boudreaux, le privé migraineux aux méthodes expéditives, d’éclaircir le mystère. Une enquête qui le conduira dans les bayous de Louisiane, puis dans la jungle du Vietnam avant de le ramener à Saproville-sur-Mer, la ville de toutes les corruptions.

    Un roman policier et d’aventures musclé, picaresque et immoral. Le commerce équitable y croise le trafic de pierres précieuses, une géniale combine de blanchiment d’argent et des marchés publics véreux.

    Couverture de Les Journaux Jane Austen - L'Intégrale

    Un régal pour tous les fans de Jane Austen.

     

    Replongez dans l’univers de Jane Austen ! Sont réunis ici les journaux de quatre de ses personnages les plus fascinants. Revivez Orgueil et préjugés depuis le point de vue de Darcy, découvrez l’histoire du colonel Brandon et du capitaine Wentworth, et entrez dans le cœur de Mr Knightley.

     

    Dans les pages de son journal, Darcy dévoile le tréfonds de son âme, déchiré entre les devoirs de l’honneur dus à son rang et ses sentiments naissants pour la charmante Elizabeth Bennet. James Brandon livre son désespoir, alors que la femme qu’il aime, Eliza, est contrainte d’épouser son frère. Mr Knightley exprime sa jalousie face au séduisant Frank Churchill, prétendant de l’espiègle Miss Emma Woodhouse. Frederick Wentworth, lui, raconte son espoir d’une seconde chance, pour vivre enfin auprès d’Anne Elliot, son amour de jeunesse.

     

    Entrez dans l’intimité de ces hommes d’un autre temps grâce au style élégant d’Amanda Grange, dans la parfaite lignée de Jane Austen.

    11297800_10204659849276504_1849092267_n

    Un amour inespéré de Jenna Ric’s

    Julie 30 ans élève seule ses 2 enfants suite au décès de son conjoint un an auparavant. Mère dévouée et femme de caractère elle en oublie de vivre sa propre vie préférant tout donner à ses enfants.

    Le soir de son anniversaire, sa meilleure amie décide qu’il est grand temps que ça change et de sortir. Mais Julie ne croit plus à l’amour, ni à un avenir sentimental. Jusqu’au jour où elle va croiser le chemin de Daniel…

    Va-t-il réussir à lui faire comprendre que tout est possible et qu’il ne faut pas avoir peur d’y croire à nouveau ?

    Arrivera-t-elle à faire taire ses angoisses?

    À vous de le découvrir.

    « La citation du jourSon carnet rouge de Tatiana De Rosnay »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :