• Madame Diogène de Aurélien Delsaux

     

     

    Présentation :

    Madame Diogène ne vit pas dans un tonneau mais dans un appartement transformé en terrier. Elle y a accumulé au fil du temps des tombereaux d’immondices dont les remugles ont alerté les voisins. Elle n’en a cure, elle règne sur son domaine, observe le monde de sa fenêtre, en guette l’effondrement et le chaos. Elle sait qu’autre chose se prépare.
    Plongée vertigineuse dans la folie, analyse minutieuse de la solitude radicale, ce premier roman d’Aurélien Delsaux explore avec une force et une maîtrise étonnantes un territoire aussi hallucinant qu’insoupçonné.

    Mon avis :

    J'attends toujours d'un livre qu'il me donne des émotions,me transporte, en cela il est puissant . Mais l'émotion qui prédomine est l'écœurement. Se servir d'un sujet qui me touche (je suis en formation pour être auxiliaire de vie) la démence sénile avec une vieille dame qui se cloître chez elle et entasse des objets et périclite dans l'indifférence générale;  comme prétexte pour écrire des grossièretés . Y mélanger une critique sociale !

    Que dire de mon avis sauf qu'il est mitigé? Je ne sais pas très bien si je suis révolté ou interpellée .En tout cas il ne laisse pas indifférent. Je pense qu'il faudrait être prévenu avant de l'ouvrir.

    Heureusement il est court ,se lit rapidement et se suffit à lui-même. Je ne suis pas sûre de ce que l'auteur a tenté de faire mais si vous aimez les expériences fortes, pourquoi pas?

    Note : 10 / 20

    Merci au site http://www.entreelivre.com/ et à leur jeudi critique

     

    challengerl2014

    Et une lecture pour le Challenge 1% Rentrée littéraire

    chez Hérisson !

    « L'appel du coucou de Robert GalbraithMonsieur est mort de Karine Silla »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Septembre 2014 à 21:37

    Certes, cette vieille dame est complètement folle (d'une forme de folie que je ne qualifierais pas de démence), mais pourtant elle fait preuve d'une certaine lucidité quand elle regarde le monde. Et, pardon, mais je n'y ai pas lu de grossièretés, dans ce roman !  

    2
    Lundi 15 Septembre 2014 à 09:04

    Pas de problème, chacun son avis. Tant mieux si ce livre a trouver son lecteur.

    3
    Lundi 6 Octobre 2014 à 14:46

    Comme toi, je n'ai pas beaucoup apprécié ce livre. Mais je pense que ma déception est surtout due à la surprise que m'a causée ce livre !


    Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne laisse pas indifférent. En revanche, je suis d'accord avec Litter'auteurs, je n'y ai pas trouvé de grossièreté, mais plus une violence dans le langage, quelque chose d'assez brut, sans pudeur. C'est un style d'écriture que je n'affectionne pas particulièrement, mais j'ai trouvé qu'il collait très bien à l'histoire !


    Bises et bonnes lectures


    Charlotte.

    4
    Lundi 6 Octobre 2014 à 14:55

    bises a toi aussi :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :