• Louise de Julie Gouazé

     

     

     

    Présentation :

    Juin 1995, à Lyon. Louise a dix-huit ans. Son icône, sa soeur aînée Alice, rentre d’Allemagne avec son fils Jean. Alice est malade, elle est alcoolique. Tout s’écroule pour Louise. La tristesse, l’angoisse et la honte s’abattent sur la famille entière. Comment désormais s’extraire de cette cellule, autrefois si joyeuse, que la culpabilité va fermer à double tour ? Louise devient le soleil de la maison. Marie et Roger, ses parents, font face avec les moyens du bord. Marie investit la cuisine comme dernier rempart avant l’explosion. Alice va toucher le fond. Alors Louise décide de rester mais sans renoncer à la volonté de s’émanciper, de découvrir le « dehors » de la maison et d’échapper au « dedans » qui l’oppresse. Louise va goûter à la liberté, quitte à se casser les dents au passage – ce passage obligé vers la maturité. Succession d’instantanés en accéléré, cadencés, qui bousculent la linéarité du récit, comme des bribes de souvenirs, des sensations, des photos délavées qui disent les moments de joie, les colères et les peines, Louise est un Bildungsroman basé sur le parcours courageux et sincère, comme l’est celui de chacun d’entre nous, de Louise, et de celui de sa soeur en filigrane. Alice, qui va guérir, recommencer à vivre. Louise, qui va devenir mère à son tour, après avoir réussi à « éjecter cette part d’enfance qui l’empêchait d’enfanter ». Marie et Roger, qui vont (presque) y survivre. Jean qui va grandir. Surmontant peu à peu les crises d’angoisse qui l’étreignent soudain, sans raison, Louise se dit que le meilleur est toujours à venir.

    Mon avis :

    Bonjour,que dire de ce livre qui pour moi fut un coup de cœur?

    Tout d'abord l'histoire, nous suivons Louise qui idolâtre sa sœur Alice mais malheureusement celle-ci est malade : elle est alcoolique. Ce livre suit le parcours de la famille pendant des années ,de la jeunesse facile et heureuse à la maladie et ses conséquences sur les proches.

    Car l'originalité de ce roman tient au fait qu'il nous raconte la difficulté d'accompagner une personne vulnérable, les conséquences sur la vie de famille, les douleurs qu'il faut taire pour aider l'autre et ne pas rajouter au calvaire déjà vécu, la honte devant les personnes extérieures ...

    Bref, un roman poignant qui a su me toucher et réveiller au plus profond de moi des émotions. Je me suis surprise plusieurs fois à relire des phrases tellement je les trouve belles. le ton est concis, les phrases et chapitres courts. Le rythme est rapide, saccadé. C'est un livre vous marque et je pense m'en souvenir longtemps.

    En résumé un immense coup de cœur pour moi,une révélation. Il est rare qu'un premier roman soit aussi aboutit et puissant. J'attends avec impatience le prochain roman de cette auteure.

    Note : 19 / 20

    cette lecture fait partie des explorateurs de la rentrée 2014 avec le site lecteurs.com

    http://www.lecteurs.com/livre/louise/2677564

    challengerl2014

    Et une lecture pour le Challenge 1% Rentrée littéraire

    chez Hérisson !

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Septembre 2014 à 18:18

    Je dois avouer que je ne connaissais pas et malgré ta belle chronique, je n'ai pas vraiment envie de le lire ;)

    2
    Samedi 6 Septembre 2014 à 19:49

    C'est super quand un roman nous touche de cette façon.

    3
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 09:08

    Ce n'est pas trop mon style de livre, dommage, en tout cas, j'ai beaucoup aimé ta chronique :)

    4
    VanouVousLivre
    Dimanche 7 Septembre 2014 à 09:44

    Il a l'air très beau :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :