• Le dernier jour de Juillet de Bartlomiej Rychter

    Couverture de Le dernier jour de juillet

    Présentation :

    Varsovie, le 31 juillet 1944. À la veille de l'éclatement de l'Insurrection, alors que la ville ploie sous l'occupation allemande et que l'Armée Rouge n'est plus qu'à quelques kilomètres, une jeune résistante polonaise responsable d'une radio clandestine est poussée d'un toit. Son ami Antoni Chlebowski, avocat et lui-même résistant, se lance dans l'enquête. À l'autre bout de la ville, un soldat vétéran du front de l'Est est retrouvé pendu dans une garnison allemande. Son ami Klaus Enkel ne croit pas à la thèse du suicide et va tenter de découvrir la vérité. Deux hommes que tout sépare, animés par une soif de justice obsessionnelle. Deux meurtres en apparence sans lien, dans une ville à feu et à sang. Une seule affaire ? Sur un fond historique réaliste – l'Insurrection de Varsovie – ce polar historique combine une intrigue palpitante, et des personnages aux caractères réalistes pour un suspense haletant.

     

    Mon avis :

    Un livre surprenant !

     j'ai découvert ce livre grâce à ma participation au comité de lecture du prix du premier roman policier de la ville de Lens et j'ai été agréablement surprise.

    Je dois dire que la couverture et le résumé ne me faisait pas rêver mais ce livre est très bien écrit, le rythme est maintenu tout au long de l'histoire et l'on en apprend plus sur l'insurrection de Varsovie. On est plongé dans cet enfer sur terre et c'est vraiment puissant.

    Le seul point négatif pour moi ce sont les deux "héros" un résistant tête en l'air avec un lourd passé qui ne se sent pas du tout concerné par le sort de la ville et un nazi auquel j'ai beaucoup de mal à m'identifier !  Il est vrai que comme beaucoup il a été entraîné malgré lui dans l'armée et qu'il souhaiterait s'échapper mais il ne paraît pas vraiment "actif" il compte sur son ami, qui meurt pendu dans des circonstances étranges et ensuite tente de survivre dans une ville aux mains des allemands avec la menace Russe aux portes de la ville et les résistants qui s'organisent...

    Nous suivons Antoni Chlebowski, un ancien avocat totalement détruit depuis la mort de sa femme qui se laisserait mourir si ce n'était l'aide d'une jeune résistante et ses publications dans des journaux clandestins et Klaus Enkel  un soldat allemand touché par la mort de son seul ami dans l'armée qui tente de découvrir les raisons de son pseudo suicide ....

    Au final, les deux protagonistes ne se rencontrent que lors de la scène finale censée nous révéler le fin mot de l'histoire mais j'ai trouvé cela  un peu maigre : tout ça pour ça ? 

    J'ai préféré la description de la ville et des combats vraiment intéressante et la plume vive de l'auteur. Dommage que les "héros" n'en soient pas.

     

    Ma note : 17 /20

     

    • Broché: 315 pages
    • Editeur : EDITIONS PRISMA (5 juin 2014)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2810412871
    • ISBN-13: 978-2810412877

     

    « parution du jourparution du jour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:35
    Malheureusement, ce n'est pas spécialement mon style de lecture...
    2
    Jeudi 11 Février 2016 à 09:02

    Un roman qui pourrait me plaire , j'aime bien les livres sur cette période. Je note.

    3
    Les Livres en Folies
    Jeudi 11 Février 2016 à 09:37

    Je ne connais pas du tout mais je ne suis pas vraiment intéressée :(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :