• La fille d'avant de J.P. Delaney

    Présentation :

    Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique. Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

     

    Mon avis : 

    Moderne 

    D'abord attirée par la couverture et le résumé la lecture de ce livre fût un vrai plaisir pour moi.

    Jane et Emma ont en commun d'avoir récemment subi une épreuve qui les a traumatisé : Emma a été cambriolé en sa présence dans son appartement et Jane vient de perdre un enfant. Toutes deux cherche un refuge ou emménager et le trouve dans cette maison si spéciale et étrange.

    Le One Folgate Street est un personnage à part entière de ce roman, cette maison et plus que cela : elle vous rend meilleur, améliore votre santé et votre moral. En étudiant votre façon de vivre, vos paramètres vitaux et en instaurant des règles contraignantes ( rangement, propreté, absence d'enfant ....). Les deux femmes ont malgré ces règles ,ou à cause d'elles , l'intention d'y vivre mais pour cela il faut passer des tests et rencontrer le "créateur" de cet endroit Edward Monkford. Cet homme ressemble à ce bâtiment froid ,exigeant , rigide et mystérieux.

    Tout au long du livre on découvre les deux destins différents de ces femmes qui vécurent dans cet endroit à des périodes différentes mais reproduisent malgré elles un schéma. Ces deux femmes qui se ressemblent tellement physiquement vont enquêter de la même façon sur cet endroit et son histoire et nous les suivrons dans cette quête de vérité et d'absolu jusqu'à la fin de ce roman qui vous surprendra peut-être car j'admets que j'avais découvert le pot aux roses vers le milieu du roman mais cela n'a pas gâché mon plaisir à la lecture de ce roman original de part son propos et son style.

     

    C'est pour moi une réussite magistrale qui vous tiendra en haleine du début à la fin et vous fera découvrir un sujet original et vous interroger vous- même sur l'éternel recommencement qu'est nos vies...

     

    Ma note : 19/20

    • Broché: 432 pages
    • Editeur : Fayard/Mazarine (8 mars 2017)
    • Collection : Romans
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2863744496
    • ISBN-13: 978-2863744499

     

     

    Merci Net Galley ainsi que l'éditeur pour cette découverte

    « parution du jourMad Box #1 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :