• L'appel du coucou de Robert Galbraith

     

     

    Présentation :

    Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

    Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.

    De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

    Avec son intrigue haletante et sa galerie de personnages plus vrais que nature, L'Appel du Coucou,
     premier volet des aventures du détective Strike, emprunte à la fois au classicisme d'un Chandler, d'une Agatha Christie ou d'une P.D. James. Un coup de maître.

    Mon avis :

    Bonjour,comme tout le monde je pense j'ai acheté ce livre par curiosité lorsqu'on a appris que l'auteur était en réalité J. K. Rowling. Après avoir lu l'intégralité des Harry Potter et une place à prendre (non je ne suis pas fanatique ) je ne pouvais m'empêcher de découvrir le livre de cette auteure qui garde une place spéciale dans mon cœur .

    Au début de ce livre comme Robin ,la secrétaire intérimaire de Cormoran Strike,on se demande à qui on a affaire. Il semble en piteux état,vit dans son bureau,et couvert d'égratignure faites par son ex petite amie.. Leur première rencontre qui ouvre ce roman est d'anthologie. 

    Puis on découvre un homme éprouvé par la vie qui s'accroche malgré tout et est très doué pour son métier même si ça ne lui rapporte pas grand chose excepté des ennuis.

    Lorsque John Bristow se présente à son bureau et le supplie d'accepter son affaire il accepte à contre-cœur non pour l'argent je pense qu'en souvenir d'un ami disparu. Au fil de l'enquête on apprend à connaître Lula Landry, une top model pas si futile que ça. Au fur et à mesure comme Cormoran on s'attache à elle.

    Concernant l'enquête l'auteur m'a baladé, jusqu'au bout impossible pour moi d'éliminer des suspects plus l'enquête évoluait plus il y en avait. Tous avait un mobile et des alibis pas très solide. Je me croyait dans un Agatha Christie ,suivant Hercule Poirot qui avait deviné bien avant moi la vérité. Comme Robin on suit Cormoran et apprenons le métier pas si facile de détective. La fin m'a vraiment surprise, j'avais compris le mobile mais pas le coupable !

    En bref, un excellent livre, j'attends avec impatience la suite des aventures de Cormoran.

     

    note : 19 / 20

    Ce livre vous intéresse? Vous voulez l'acheter ? Voici un petit lien du livre vers Amazon, chaque clic et achat à partir de ce lien me permettra de financer des concours pour le blog :) 

    • Broché: 576 pages
    • Editeur : Grasset (6 novembre 2013)
    • Collection : Grand Format
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2246809045
    • ISBN-13: 978-2246809043
    « Madame Diogène de Aurélien Delsaux »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :